18 avril 2021

Les Monts Dore

Appartenant au Parc Naturel des Volcans d’Auvergne, les Monts Dore sont le deuxième ensemble volcanique d’Auvergne. Ils se situent à l’ouest du département du Puy de Dôme et au centre du Massif central ou ils couvrent une superficie de 600 km2. L’activité volcanique y a débuté il y a 18 millions d’années et s’est achevée il y a environ 500 000 ans. Cet ensemble est donc beaucoup plus vieux que la chaîne des Puys. Ce massif offre des paysages à couper le souffle : sommets, lacs de cratères, sources, forêts accueillent chaque année randonneurs, skieurs, curistes et touristes.

Voici un dossier qui recense ce qu’il faut absolument voir et faire dans la chaine des Monts Dore !

Les volcans des Monts Dore

Il est indispensable pour qui passe dans la région, de découvrir les curiosités volcaniques incontournables que sont :

  • le Massif du Sancy, point culminant du massif central avec une altitude de 1886 mètres. C’est un lieu de randonnées en été et de ski en hiver.
  • la Banne d’Ordanche : dont le nom “banne” en auvergnat ancien signifie corne. Ce site correspond à la cheminée d’un ancien volcan et culmine à 1512 mètres. Il englobe aussi le Puy Gros qui culmine à 1793 mètres.
  • la vallée de Chaudefour : un cirque glaciaire devenu réserve naturelle nationale, une réserve écologique où faune et flore sont protégées.
  • les roches Tuilières et Sanadoire : deux remontées de lave très visqueuses qui n’ont pas atteint la surface du sol et qui ont été dégagées par l’érosion. La roche Tuilière a été utilisée par l’homme pour en extraire les lauzes qui couvrent l’habitat traditionnel auvergnat.

Tous ces sites sont le point de départ de nombreuses randonnées.

Sources et lacs des Monts Dore

Massif central « le château d’eau de la France », ce titre n’est pas usurpé, car l’eau y est omniprésente sous toutes ses formes avec des lacs et des sources.

Les lacs à ne pas manquer dans les Monts Dore

  • Le lac Pavin à Besse : situé à 1197 mètres d’altitude, presque parfaitement circulaire avec ses 800 mètres de diamètre, c’est le plus profond d’Auvergne (92 mètres). Il reçoit chaque année 200 000 visiteurs attirés par la couleur de ses eaux bleu-nuit, lorsque le temps est ensoleillé, mais très sombres et inquiétantes par temps d’orage. Les randonneurs peuvent en faire le tour en une heure le long d’un parcours ombragé. C’est aussi le paradis des pêcheurs d’ombles chevaliers et de truites. La baignade y est interdite mais on peut y louer des pédalos. Un mur d’escalade est praticable d’Avril à décembre et offre 24 voies de 20 à 25 mètres de haut.
  • Le lac Servières à 8 km d’Orcival : c’est un lac de cratère ou maar, situé à 1200 m d’altitude. Profond de 26 m, il est devenu en 2019 un espace naturel sensible dont les herbiers aquatiques sont protégés. Baignade et canotage y sont interdits, mais on peut y pêcher et en faire le tour en 45 minutes environ.
  • le lac Guéry : situé à 8 km du Mont Dore, ce lac de barrage de coulée volcanique est le plus haut d’Auvergne (1250 m), il est profond de 17 m. La baignade y est interdite mais tout autour on peut profiter de nombreuses randonnées et on peut également y pêcher. A noter une originalité :  la “pêche blanche” se pratique en hiver lorsqu’il est gelé en faisant un trou dans la glace. Cette pratique est unique en France.
  • le lac Chambon : c’est la station balnéaire du Sancy. Ce lac de barrage volcanique peu profond (6 m), parsemé d’îlots est le lieu idéal pour passer des vacances en famille. La plage de sable aménagée est surveillée en juillet et août et de nombreux jeux sont installés à proximité.

Les sources à découvrir dans les Monts Dore

Au delà des lacs, de nombreuses sources sont à découvrir dans cette partie de l’Auvergne, certaines lors de randonnées comme la Fontaine Goyon à Besse ou la source Sainte Anne dans la vallée de Chaudefour, à Chambon sur Lac. Leurs eaux ferrugineuses laissent des dépôts de rouille caractéristiques.

D’autres sources “thermales” des Monts Dore sont utilisées pour les soins  :

  • au Mont Dore, au centre d’un gros village chaleureux qui a gardé un style montagnard les thermes soignent les voies respiratoires et les affections rhumatologiques. Le bâtiment en particulier est à voir : édifié entre 1817 et 1823 il est classé en partie monuments historiques et des visites guidées y sont organisées.
  • à la Bourboule : les sources sont utilisées pour soigner les affections respiratoires, asthme et allergies. C’est aussi une station réputée pour les soins aux enfants.

La neige et les sports d’hiver

Les Monts Dore permettent également de pratiquer le ski en hiver. On y trouve ainsi plusieurs stations de ski dont certaines renommées dans le massif central :

  • la station du Mont Dore : cette station de ski familiale offre 48 km de pistes adaptées à tous les niveaux.
  • Super Besse : les pistes sont reliées à celles du Mont Dore, offrant ainsi 84 km de pentes au total.
  • Chastreix : cette petite station située sur le versant ouest du massif du Sancy propose du ski alpin mais aussi 15 km de pistes de ski de fond et 15 km pour y pratiquer les raquettes.
  • le Capucin : ce domaine de ski de fond propose 48 km de pistes et des itinéraires de randonnées en raquettes.
  • la station de Charlannes, près de La Bourboule, est dédiée au ski de fond  avec 21km de pistes damées

Que faire d’autre dans les Monts Dore ?

Pour compléter ce tour d’horizon déjà bien complet, voici d’autres découvertes, visites et activités à pratiquer au sein des Monts Dore :

  • Au Mont Dore : emprunter le funiculaire du Capucin, édifié en 1898, classé aux monuments historique et qui garde le charme de la Belle Epoque.
  • A la Bourboule : se promener dans le Parc Fenestre qui propose de nombreuses attractions destinées aux enfants et se baigner au pôle aqualudique qui permet de se prélasser dans des bains tourbillonnants
  • A Murat le Caire : visiter le “Musée de la Toinette et Julien” en scénovision, mélange de musée et de théâtre qui met en scène la vie rurale en Auvergne au XIXième siècle.
  • A St-Sauves : visiter le Musée du jouet et de la miniature.

Pour ceux qui pratiquent la randonnée, on ne manquera pas les nombreux parcours situés autour du Mont Dore et de la Bourboule tandis que les amateurs de sites religieux auront à cœur de visiter les églises romanes de St Nectaire et Orcival, toutes les deux classées aux monuments historiques.

Quant aux amateurs de Châteaux, ils doivent absolument se rendre à Cordès, château situé sur la commune d’Orcival et classé aux monuments historiques et à Murol. Ce château, le plus visité d’Auvergne Rhône-Alpes, propose scénographie et animations en costumes du Moyen-Age qui permettent aux visiteurs de s’immerger dans la vie d’un seigneur au XVième siècle.